Rechercher
  • Anna Louis

Ma Transition vers le Product Management, la Story d'Emilie, PM chez Blablacar

Mis à jour : il y a 3 jours



Qui de la poule ou de l'œuf est né en premier ? Comment décrocher un job de Product Manager quand on n’a pas d’expérience en Product Management ? Étant donné que la plupart des offres de PM actuellement sur le marché requièrent quelques années d’expérience, la mission peut sembler périlleuse. Pourtant, vous êtes intimement persuadé(e) que vous avez des compétences à faire valoir sur ce poste et...vous avez raison !


😩 Aoutch


Ne nous laissons pas abattre, il existe différentes stratégie pour décrocher cette fameuse première expérience en tant que PM qui vous ouvrira la porte de toutes les autres offres. Ces stratégies de diversion sont par exemple :

  • Passer par un bootcamp où vous travaillerez sur des produits existants et créerez un premier produit ;

  • Évoluer vers un poste lié au département Produit comme le Product Marketing ou le Product Design ;

  • Changer de poste en interne et devenir PM sans changer d’entreprise.


Cette dernière option fut la stratégie d’Emilie Ringwald, qui témoigne de son expérience ici et nous livre ses précieux conseils.


Le parcours d'Emilie en bref

Emilie vient de finir ses études en école de commerce et se dirige vers le produit (physique) en devenant chef de produit chez La Redoute. Elle y découvre les responsabilités d’un chef de produit, le fait d’être proche des clients et en contact avec diverses parties prenantes au sein de l’entreprise. En suivant la partie du catalogue en ligne de la Redoute, elle découvre que l’on peut être aussi être chef de produit mais pour un produit digital. Nous sommes alors en 2010, le métier de PM en France n'est pas aussi connu qu'il est aujourd'hui.

Émilie s’oriente alors vers le marketing digital et devient responsable du site e-commerce d’une TPE de vins et spiritueux. Ce qui lui plaît alors c’est encore une fois la proximité avec les client(e)s et le challenge technique du site internet.


Toujours aussi curieuse et passionnée, elle décide de consolider son parcours avec un MBA spécialisé en e-Business en alternance dans l’agence Numberly (ex-1000mercis). Elle se forme au code (HTML/CSS), à l’analyse des données, aux requêtes SQL et à l’approche User Centric. Émilie acquiert alors de solides Hard Skills qui l’aideront par la suite dans son chemin vers le Product Management.

Elle rentre en 2016, chez Ooreka en tant que chef de projet digital. Ooreka est une filiale du groupe Solocal, connu pour les Pages Jaunes. Ooreka est un site qui “apporte des réponses claires à toutes les questions de la vie quotidienne”. Le site attire plus de 20 millions de visiteurs uniques par mois.


Transition vers le Product Management


Très rapidement après son arrivée, le groupe Ooreka engage une transition complète vers les nouvelles méthodes de travail agiles. Cela tombe bien car Émilie avait déjà commencé à lire des ressources en ligne et à se renseigner d’elle-même sur le métier de PM.


Pendant 6 mois, toute son équipe est accompagnée par un coach agile pour créer la future organisation produit. Émilie devient rapidement l’ambassadrice "agile" d’Ooreka auprès du gorupe Solocal en partageant ses retours d’expérience sur ces nouvelles méthodes et devient alors PM chez Ooreka. Chez Ooreka, elle est alors "owner" de toute la monétisation du site (publicités & contenus sponsorisés).


PM chez Blablacar 🚗


Après 2 ans passés chez Ooreka, Émilie aimerait découvrir un autre produit et si possible un produit qu’elle utilise elle-même. Un produit dont la finalité la motive. Elle postule chez Blablacar, notamment sur une mission portant sur la monétisation du site, . Son expérience de PM ainsi que son expertise sur la monétisation lui permettent d’accéder à ce nouveau poste dans une très belle entreprise, connue pour son agilité et sa proximité avec ses utilisateurs.


À l’époque où Émilie postule chez Blablacar, l’entreprise reçoit plus de 1 000 CVs par semaine. Cependant son positionnement sur la monétisation attire l'œil des recruteurs. La compétence d’Émilie répond à un vrai besoin. Elle passe alors les 12 tours du processus de recrutement et décroche le job !


Le produit Blablacar est ouvert dans 22 pays. Le business model repose sur le prélèvement d’une commission sur un trajet lorsque le paiement se passe sur le site. En France, le système de commission est depuis longtemps en place mais dans de nombreux autres pays comme la Russie ou le Brésil, ce système n’est pas mis en place. Pendant sa première année chez Blablacar, Émilie sera chargée de mettre en place ce système de commission.


Ne perdant pas de vue son objectif : travailler sur un produit qui la motive, Émilie souhaite se rapprocher encore plus des utilisateurs. Ayant fait ses preuves sur son premier produit, elle demande alors à travailler sur une autre problématique que la monétisation. Elle devient désormais “owner” de tout le parcours de réservation passager (aperçu ci-dessous).




🚀 Ses meilleurs conseils


Ne jamais cesser d’apprendre


Ne tombez pas dans le piège du Product Manager qui se repose sur ses lauriers et se dit qu’il “sait”. Si vous voulez faire carrière et évoluer dans le produit : n’arrêtez jamais de vous former ! Il y a toutes les ressources en ligne pour cela : écouter des podcasts, lire des articles, des newsletter, participer à des meet-up, des webinars et rencontrer de nouvelles personnes. Vous pouvez retrouver tous les futurs webinars JoinMaestro ici.





Ne sous-estimez pas l’importance de la technique


Que vous ayez plus ou moins d’appétence pour le code, l’aspect technique est évidemment important pour le métier de PM. Vous travaillerez une bonne partie du temps avec les développeurs et c’est toujours plus pratique de communiquer quand on parle la même langue.


Ce savoir vous apportera aussi la légitimité pour interagir avec eux. Cela crée un climat de confiance réciproque étant donné que les développeurs n’aiment pas vraiment les PM qui parlent beaucoup mais qui ne comprennent rien à comment cela fonctionne sous le capot (plus connus sous le nom de bullshiteurs). La réciproque est vraie, en tant que PM, vous aurez vous aussi une brève idée de la faisabilité technique d’une fonctionnalité et ne serez pas à la merci du premier avis d’un développeur.


Émilie s’est formée au code lors de son MBA en e-Business, mais il est aussi possible de se former seul en ligne. Chez Maestro, nous demandons d’ailleurs aux futurs PM de compléter une track en HTML et CSS sur Codecademy avant le début du bootcamp. C’est un pré-requis plus qu’un sujet à part entière. Il existe aussi d’autres plateformes très bien pensées pour apprendre le code comme Openclassrooms. Vous pouvez commencer par des langages simples et intuitifs comme HTML, CSS ou encore Python (un peu moins utilisé en entreprise).


Étant donné qu’il y a de plus en plus de PM sur le marché de l’emploi, si vous avez cette compétence technique, n’hésitez pas à la mettre en avant et à en faire votre avantage comparatif.


Démarrer en startup’


Chez Ooreka, le périmètre du rôle de PM était moins bien défini que dans une grand entreprise et donc plus large. Il n’y avait pas de département dédié à la Data, pas de Designer, pas de Scrum Master. Quand il y avait un manque, un problème, c’était à Émile et son équipe de trouver la solution. Cela pousse à la prise de risque et à la prise d’initiatives. Être PM dans un tel contexte a boosté son apprentissage du métier.


Faites-vous confiance 💪


Comme beaucoup, Émilie s’est souvent interrogée sur sa légitimité à accéder à certaines missions, à devenir PM Junior puis Senior. À ce sujet, elle nous livre son dernier conseil :




Les femmes sont d’ailleurs très légèrement plus touchées par ce manque de légitimité sur le marché du travail. Or les profils féminins sont de plus en plus recherchés. Les entreprises ont pris conscience que la mixité des genres et la mixité en général est une force pour l’entreprise, or actuellement les équipes de développeurs sont encore à majorité masculines.


Construire votre carrière de PM


Trouver sa stratégie


Comme nous le disions dans l'introduction, il existe plusieurs stratégies de diversion pour décrocher cette fameuse première expérience en Product Management.

  • Vous pouvez transitionner vers un poste de PM en interne comme Émilie ;

  • Vous pouvez passer par un métier lié au Product Management tel que le Product Marketing (si vous avez déjà une première expérience en marketing), ou encore Product Designer ou Product Data Analyst ;

  • Vous pouvez vous former avec un bootcamp comme JoinMaestro qui vous préparera aux études de cas, vous ouvrira son réseau et vous donnera l’opportunité de construire une première expérience Produit en créant votre prototype ;


Trouver son positionnement


Comme nous avons pu le voir, cette stratégie de premier job de PM ne viendra peut-être pas répondre à tous vos critères du premier coup : finalités, rémunérations, poste, etc. Émilie a attendu sa deuxième mission chez Blablacar avant de se tourner vers le produit qui l’intéressait le plus.

Pour cela, à vous de construire votre stratégie bien adaptée à vos expériences et vos compétences. S’il vous manque une compétence de PM comme les méthodes agiles* mais vous maîtrisez déjà le code et le Design, alors vous pouvez essayer de vous positionner sur une offre de Product Designer. Même si votre but est de devenir PM à terme, vos chances d’être PM dans votre futur poste seront déjà beaucoup plus grandes.


Le mot de la fin


Émilie s’est lancée en 2015 sur le marché de l’emploi du Product Management, à une époque où l'offre de PM disponibles était bien moindre que la demande de la part des entreprises. 5 ans plus tard, l’offre et la demande se sont multipliées et le rapport s’est très légèrement inversé, il y a aujourd’hui de plus en plus de profils qui se tournent vers ce métier. D’où l’importance de se différencier et d’adopter une stratégie efficace dès le début qui correspond à votre profil. Quel que soit votre parcours, gardez-bien en tête que le PM parfait n’existe pas et que le métier de PM s’apprend comme tous les métiers.


🚀 Go go go !



À propos de Join Maestro

JoinMaestro est le premier bootcamp 100% dédié au Product Management. Il dure 7 semaines et se répartit en 20% de théorie et 80% de pratique.

Notre objectif est de booster vos connaissances et votre mise en pratique. Chaque jour, accompagné par l’un de nos intervenants experts en Product Management, vous apprenez une thématique et la mettez en application au travers une étude de cas concrète.

Si vous souhaitez en savoir plus, rendez-vous ici pour découvrir notre programme et notre pédagogie.


  • LinkedIn - Black Circle
  • Instagram
  • YouTube - Black Circle
Fichier 36@3x.png

Maestro est une école Maria Schools