Rechercher
  • Flavie Chanut

Gonzague Becheau La Fonta, Product Owner @Bam et alumni Maestro

Portrait de nos Alumni Maestro 🎓



Qui es-tu ? 👦🏻


Je suis quelqu'un de très curieux, j'aime apprendre vite et énormément, c'est d'ailleurs ce qui m'a motivé à me lancer dans toutes les expériences et formations de mon parcours !


J'ai fait des études à Warwick, puis un stage dans une startup mexicaine 🇲🇽, mon intérêt pour l'innovation et l'entreprenariat était déjà très fort. En rentrant j'ai fait la Piscine, de l'école 42, c'était un mois très intense qui m'a décidé : je voulais travailler dans l'univers de la Tech avec un produit pour être au quotidien entre les développeurs et le business. J'ai poursuivi chez Papernest en Data Analyst où j'ai travaillé pour la première fois avec des Product Managers, j'ai adoré ! Après une formation à l'ESCP Europe j'ai pris un poste chez Contentsquare de Customer Success Manager. C'est à ce moment que j'ai acquis la certitude que je voulais participer au cycle de développement du produit encore plus qu'à son accompagnement auprès des clients.



Raconte nous ta transition professionnelle 💼


Il y a 1 an, après mon expérience chez Contentsquare, j'étais fixé : je voulais me rapprocher du product management, être au coeur du réacteur et de la création de valeur. 🚀


Je me suis dit que cela me prendrait environ 3 mois et je me suis lancé dans ma recherche. Je savais que ça ne serait pas simple, je n'avais pas d'expérience PM mais j'étais familier avec l'univers, j'avais travaillé avec des PM et je connaissais l'écosystème startup.

C'était sans compter sur l'arrivée de la covid et son impact sur l'économie... Avec la crise sanitaire et le confinement, les entreprises ont complètement gelé le recrutement ! Elles ont arrêté d'embaucher et étaient frileuses à l'idée de prendre un PM sans expé. Elles n'embauchaient que des profils avec 2-3 ans d'expérience.

Je suis même passé par des agences mais on ne me proposait rien : je ne passais pas les screenings. C'est une grosse différence que j'ai vu avec Maestro 👉🏼dès que j'ai ajouté la formation à mon CV, j'ai vu que ça faisait de l'effet aux recruteurs.



Le déclic pour rejoindre la formation ? 💥


J'étais dans une mauvaise période, je voyais que mes recherches d'emplois bloquaient, qu'on ne me faisait pas passer d'entretien sans expérience. Puis j'ai échangé avec Annabelle Bignon, la fondatrice de Maestro, et lorsque j'ai passé mon entretien, sa vision et son discours m'ont convaincu que c'était ce dont j'avais besoin. J'ai rejoint la troisième promotion Maestro en septembre 2020 !

Maestro c'est une école qui forme en continue les gens tout au long de leur carrière, c'est donner les meilleurs outils pour pouvoir réussir et ça me plait ! Cela s'est bien confirmé : c'est la meilleure formation académique que j'ai faite.



Keylearnings 💡

  • L'état d'esprit à adopter quand on travaille dans le produit 🧠

Arrête de penser aux solutions, pense aux problèmes. Il ne faut pas trouver une solution rapidement, au contraire, il faut creuser ! Aller chercher le vrai besoin de l'utilisateur. De toutes façons, si tu n'as pas de problème, tu ne peux pas apporter de solution, alors concentre-toi dessus. 🔎

Maestro m'a enseigné ça, je n'avais pas cette vision et elle est précieuse. Ce déclic dans ma manière d'aborder un projet, c'est ce qui m'a le plus aidé, notamment dans les études de cas que j'ai passées en entretien.


  • Savoir s'exprimer et se mettre en valeur 🗣

J'ai beaucoup apprécié la phase de carrière coaching. On ne se rend pas compte à quel point notre manière de mettre en valeur notre profil pèse dans notre recherche d'emploi. Le recruteur ne prend pas uniquement sa décision sur notre parcours, mais sur notre manière de le raconter. Pour cela, les ateliers de la phase 5 sont très pertinents et m'ont beaucoup aidé.


Ta recherche d'emploi et le processus de recrutement chez Bam 🔥


J'ai stoppé mes recherches pendant le bootcamp pour me concentrer à 100% sur la formation. À la sortie, j'ai amorcé les candidatures et les entretiens ont suivi : j'en ai passé une dizaine en 2 semaines.


En parallèle, j'ai été démarché par Bam sur LinkedIn, j'ai instantanément accroché avec l'entreprise et le poste sur lequel ils recrutaient. Bam c'est une agence de développement mobile. Quand un client nous contacte avec une idée, Bam la transforme en une application mobile utilisée et scalable en quelques semaines. 📱


Le processus de recrutement chez Bam est un peu différent des recrutements produit usuels que j'ai passés ailleurs, les étapes se découpent comme ceci :

  1. La phase de screening : un appel avec les RH ≈ 30 minutes.

  2. Deux entretiens différents avec recruteurs et/ou directeur de projets et un business case à faire.

  3. Un entretien avec le CEO et un exercice de résolution de problème. La résolution de problème 👉🏼 un écart a été identifié, il faut faire une enquête pour remonter à la source et comprendre la raison pour pouvoir le corriger.

Pour moi, le processus s'est passé en moins de 10 jours ! Le 1er février je commençais l'aventure de Product Owner chez Bam.



Tes missions de Product Owner chez Bam ✅


Ça fait presque 1 mois que je suis en poste, la phase d'apprentissage est encore très forte ! J'intègre les projets, je prends mes marques, j'identifie les démarches que je peux mettre en place pour apporter de la valeur à nos clients. Chez Bam, ça va super vite, il faut être opérationnel dès la deuxième semaine, c'est très stimulant et challengeant à la fois !

Je suis sur plusieurs projets à la fois, et pour chacun d'entre eux, je suis responsable de la delivery. J'ai également une partie où je challenge le client sur sa vision du produit, sur sa roadmap pour mieux définir sa solution et la rendre encore plus sharp et pertinente.


Chez Maestro la formation te donne un tout, une manière de faire du product management, une culture produit forte et la prise en mains de nombreux outils. Une fois sur le terrain dans ton job, tu mets en pratique, tu appliques les méthodes sur le long terme et tu prends ton produit à bras le corps.


La communauté Maestro ✨


Nous nous sommes super bien entendus, l'ambiance de la promotion était géniale. Il y a une envie de progresser, d'apprendre collectivement qui provoque une super émulsion et une motivation collective.


Je suis toujours en contact avec les alumni, et plus particulièrement ma team du projet final, Manon et Yazid avec qui j'ai gardé un lien fort. 🔗On s'envoie des tips, du matériel, des contacts, des offres de jobs, etc. on s'entraide dans la suite de nos parcours, on se motive les uns les autres.

J'ai hâte que les lieux publics rouvrent, qu'on puisse organiser un moment convivial tous ensemble, se retrouver en physique !



Un conseil à partager ?

  • Utilisez votre réseau !

C'est une ressource qu'on sous-exploite. J'ai obtenu énormément de conseils de personnes travaillant dans le product que j'ai contacté via LinkedIn. J'expliquai que j'étais en transition vers le product management et que je cherchais des conseils d'experts. Ils m'ont partagé énormément de ressources : des articles pertinents, des conseils clés pour ma recherche, des retours sur expériences, etc. Par exemple, j'avais contacté Mehdi Ayouche le headmaster de Maestro bien avant de m'inscrire, on avait échangé, il m'avait renvoyé vers The Product Crew, où j'ai eu accès à du contenu sur le métier.

N'ayez pas peur, entrez en contact avec les personnes qui occupent les postes qui vous inspirent, et qui sait peut-être qu'ils recrutent et que ça ira plus loin.



Et quand on doute ? Quand le chemin a parcourir semble trop long ? 🧗


Le PM, c'est un métier de soft skills extrêmement humain, dans lequel tu essaies de comprendre l'autre, de cerner son problème pour y apporter des solutions.

Il y a de la gestion, de la coordination d'équipes, transmettre une vision, quand tu as fait des métiers qui demandent déjà ces compétences, tu as une base solide pour te former plus en profondeur. Ces profils apportent de la diversité dans les équipes produit et c'est ça que recherchent les recruteurs : des regards nouveaux, des visions neuves. Je n'ai plus qu'un conseil, foncez. 😉

Les étudiants qui se forment chez Maestro, ils ont été sélectionnés, ils sont compétents, ils sont motivés, ils ont envie d'apprendre : l'écosystème produit tech est prêt à les accueillir.






Si vous avez des questions sur Bam ou les enjeux d'un PO dans leurs équipes, vous pouvez me contacter sur LinkedIn, je serai ravi d'échanger avec vous. ;)
234 vues0 commentaire